roman d'aventure

Dédicace de Bertrand Crapez au Cultura de Villeneuve d'Ascq

L'Héritier du roi ArthurBertrand Crapez sera au magasin Cultura de Villeneuve d’Ascq samedi 26 novembre de 10 h à 18 h. Il sera heureux de vous rencontrer et de vous présenter son roman L’Héritier du roi Arthur, premier tome de la trilogie Chroniques des prophéties oubliées. Qui sait, peut-être lèvera-t-il un coin du voile sur le tome 2... et vous serez les premiers informés...

C’est bientôt Noël... quel plus beau cadeau qu’un livre dédicacé par son auteur ?

Cultura Villeneuve d’Ascq -Centre commercial Héron Parc, Avenue de l'Avenir, 59260 Lezennes

Xavier Bertrand et Jean-Pierre Croset à la librairie Cognet

Grand succès pour Jean-Pierre Croset et son roman 1557 à la librairie Cognet de Saint-Quentin. Xavier Bertrand, qui a écrit la préface du livre, est venu le rejoindre et s’est prêté aussi au jeu des dédicaces.

160521 bertrand croset cognet

Jean-Pierre Croset en dédicace à la librairie Cognet

Jean-Pierre Croset dédicacera son roman 1557 à la librairie Cognet de Saint-Quentin samedi 21 mai 2016 de 15 heures à 18 heures.

21, rue Victor Basch - 02100 Saint-Quentin

Cv 1557

Xavier Bertrand signe la préface du roman de Jean-Pierre Croset 1557

Quand l’amour et l’aventure mettent en lumière l’Histoire de France

En 1557, Saint-Quentin est assiégée par l’armée espagnole, mais ses habitants sont bien décidés à résister. Ils se battront avec acharnement et courage pendant 27 jours. Ces semaines gagnées affaiblissent l’ennemi et Philippe II renonce à marcher sur Paris.

C’est dans ce contexte que vont tomber amoureux Anne Dassonville, jeune résistante, et Guillaume de Rhuys, chevalier au service du roi Henri II.

L’auteur entraîne le lecteur dans une aventure romanesque pour mieux lui faire revivre les événements de cette période historique, depuis la bataille de 1557 jusqu’à la mort du roi de France et à la déchéance de sa favorite, Diane de Poitiers.

Une préface de Xavier Bertrand qui rend hommage aux citoyens face aux assaillants

Ce chapitre tragique et glorieux de l’histoire de Saint-Quentin et de l’Histoire de France, Jean-Pierre Croset nous le fait revivre dans un roman à la Dumas, au travers d’une succession d’intrigues captivantes vécues par des personnages aussi bien fictifs que réels.

L’histoire qu’il raconte, la détermination et la résistance d’une population face à la barbarie de l’envahisseur, les valeurs qu’il met en lumière telles que la bravoure et la résilience, ont un écho particulier en ces temps troublés.

Ce roman est une manière de nous rappeler que l’héroïsme n’appartient pas au passé.  

De l’image légendaire aux hommes et femmes ordinaires qui accomplissent des actes de courage, l’héroïsme a traversé les siècles et demeurera une valeur moderne.

A Saint-Quentin comme partout en France le citoyen sera toujours un mur face aux attaques des assaillants.

En librairie le 2 mai 2016.

 

A paraître le 2 mai 2016 : 1557, roman historique de J-P Croset

Cv 1557Le 2 août 1557, Saint-Quentin, bourgade picarde de huit mille âmes, voit l’armée impériale espagnole venue des Flandres, forte  de quarante-sept mille hommes, mettre le siège devant ses murs. Philipe II, roi d’Espagne, et son  commandant en chef Emmanuel-Philibert de Savoie sont certains d’enlever rapidement  cette place, s’ouvrant ainsi la route de Paris sans réelle opposition, l’armée royale d’Henri II  guerroyant alors en Italie.
Anne Dassonville, jeune citoyenne de la ville à la pointe des combats, et le chevalier de Rhuis, en mission secrète pour le roi de France, tombent passionnément amoureux dès leur première rencontre. Face au péril pesant sur Saint-Quentin, ils vont traverser séparément les épreuves du siège et de la tragique défaite du 10 août. Les troupes du connétable  de Montmorency, censées délivrer la cité, sont décimées, laissant les civils livrés à eux-mêmes.
Sous l’impulsion de l’Amiral Coligny, la défense des Saint-Quentinois se révèle héroïque. La bourgade résiste avec acharnement durant vingt-sept jours, sacrifiant ses « Enfants » devenus de véritables remparts humains devant l’assaillant.
Ces semaines gagnées ont pour conséquences l’affaiblissement de l’ennemi qui manque maintenant de vivres et d’argent ; mais surtout elles permettent de renforcer la protection de  la capitale. Saint-Quentin finit par capituler, livrée au meurtre, au viol, au pillage, mais Philippe II renonce à venir assiéger Paris.
Anne Dassonville, admirable de courage durant le siège, se réfugie chez le frère de Guillaume, secrétaire d’Albert de Gondi, un proche de la reine Catherine de Médicis, épouse du roi Henri II. Le chevalier de Rhuis, quant à lui, il est envoyé par le roi en Italie afin de faire revenir ses troupes au plus vite et trouver des appuis auprès du Pape et des Flroentins.
Par des voies différentes, qui contrarient leur passion amoureuse, Anne et Guillaume, se trouveront impliqués dans des événements imprévus mettant leur vie en danger : les guerres, les complots ourdis par Catherine de Médicis et ses espions, les intrigues d’une cour où Diane de Poitiers, favorite du roi, suscite bien des jalousies, l’emprisonnement d’Anne accusée d'espionnage,…
L’auteur entraîne le lecteur dans une aventure palpitante et passionnante à la Dumas où tous les faits historiques sont vrais et où se mêlent personnages ficitifs et personnages d'Histoire.

Xavier Bertrand, qui fut maire de Saint-Quentin, a écrit la préface de ce roman.