Actualités

A paraître le 20 novembre : Le Coq Catalan, Albert Bausil

Cv le coq catalanLes éditions Zinedi publient Le Coq Catalan, titre repris du célèbre journal créé par l’immense poète Albert Bausil. Le Coq Catalan, préfacé par Jean Édouard Barbe, présente une sélection (comme il fut difficile de choisir) de textes en prose et de poèmes d’Albert Bausil, parus, pour certains dans le journal éponyme, pour d’autres dans différents recueils ou journaux. Figure lumineuse de la première moitié du XXe siècle, Albert Bausil avait de multiples talents : écrivain, poète, homme de théâtre, chroniqueur, directeur de journal, meneur de revues, découvreur de talents, comme il le fut pour Charles Trenet, dont il devint le mentor. Il célébrait la joie de vivre, le jazz, la beauté du Roussillon, la mer, les peintres, l’amitié et entraînait sa bande dans une ronde folle, tourbillonnante et créative. Bucolique, nostalgique, moqueuse, joyeuse, sa poésie a traversé le temps sans ride.

En librairie le 20 novembre 2015.

Au Festival du livre de Cabestany les 21 et 22 novembre 2015 sur le stand des éditions Zinedi et en présence de Hugues di Francesco, chanteur du groupe Al Chemist qui annoncera la sortie prochaine de son CD hommage à Albert Bausil.

Interview de Gabriel Macchiavelli

Excellente interview de Gabriel Macchiavelli par Lorène Majou sur RCF dans l’émission Qu’en lira-t-on. Pour l’écouter, il suffit de cliquer sur le lien vers l’émission.

Gabriel Macchiavelli parle de son premier livre La Colline, récit d’enfance sur la colline de Magnan à Nice, et de son premier roman Tel un papillon, histoire d’une rencontre qui va tout bouleverser.

Itw rcf 2015 01

Gabriel Macchiavelli à la librairie Jean Jaurès

Tel un papillonPour le lancement de Tel un papillon, la librairie Jean Jaurès organise une rencontre dédicace avec l’auteur samedi 29 août de 16 heures à 19 heures. Tel un papillon est le premier roman de Gabriel Macchiavelli, il paraît un peu plus d’un an après La Colline, un récit d’enfance salué par la critique et les Niçois.

Librairie Jean Jaurès, 2, rue Centrale, 06300 Nice

La Poste tue le livre

La poste tue le livreL’association des éditeurs indépendants distribuera au cours de son salon en novembre prochain des badges pour appeler les visiteurs à apporter leur soutien à notre combat contre les tarifs prohibitifs de la Poste. En effet, outre les augmentations significatives des tarifs, la Poste a trouvé le moyen d'empêcher les professionnels du livre de les expédier en courrier : elle impose le tarif colissimo à tous les envois de plus de 3 cm d'épaisseur. De quoi plomber les ailes de l’édition déjà fortement chargées.

Le syndicat national de l'édition, l’association des éditeurs indépendants L’autre livre, le syndicat de la librairie française demandent des tarifs spécifiques pour le livre et que la Poste revienne à sa mission de service public.

N'hésitez pas à copier l'image et à la faire circuler.

Robert Azaïs en dédicace à St André

Robert azaisRetrouvez Robert Azaïs au salon du livre de Saint-André (Pyrénées orientales), de 10 h à 17 h. Il y présentera ses romans édités chez Zinedi, dont les deux derniers La Créature de Prométhée et Le moine était daltonien, ainsi que ses romans édités chez TDO.

Le droit d’auteur en danger

Le droit d’auteur, accusé de tous les maux, est aujourd’hui remis en question, voire menacé.
La Commission européenne prépare en ce moment même une révision de la législation sur le droit d’auteur qui va dans le sens de son affaiblissement.
Le rapport de l’eurodéputée pirate Reda sur la directive droit d’auteur, très contesté, est actuellement discuté au Parlement européen en vue de son adoption début juin.
Face à ces attaques conjuguées de la Commission Juncker et du parti pirate, il est urgent de rappeler que :

  • le droit d’auteur permet l’accès au savoir. Il est en revanche un obstacle à la domination sans partage de grandes entreprises d’Internet, opaques et hégémoniques, fondées sur la marchandisation des données personnelles et manipulant habilement le désir de gratuité des utilisateurs.
  • le droit d’auteur est porteur de valeurs : droit de l’homme, il garantit l’indépendance des créateurs et la diversité culturelle.
  • le droit d’auteur est synonyme de liberté.

C’est pourquoi la fédération des éditeurs européens a lancé une campagne de communication pour défendre le Droit d’auteur sous la bannière #Copyright For Freedom, pour rappeler les fondamentaux du droit d’auteur, en tant que garantie de la liberté d’expression et créateur de valeur pour l’ensemble de l’écosystème du livre.

Une pétition a été mise en ligne par la FEE et les organisations représentatives de la presse sur le site change.org : #copyrightforfreedom

Signez cette pétition et relayez-la autour de vous, via vos sites, réseaux, etc.

Si la femme mange du lion, c’est pour faire rugir l’homme... édité en grands caractères

Couv largevisionLes éditions Encre bleue, spécialisées dans l’édition de livres en grands caractères depuis 1972, ont sélectionné le roman de Marie-France de Monneron Si la femme mange du lion, c’est pour faire rugir l’homme... pour l’éditer dans leur collection Largevision. Le livre peut être acheté sur le site de l’éditeur, commandé en librairie ou emprunté en bibliothèque.

Lire la suite

Les éditions Zinedi fêtent la Sant Jordi

Les éditions Zinedi fêtent la Sant Jordi avec Robert Azaïs le 23 avril à Argelès-sur-Mer, samedi 25 avril au château de Salses, à partir de 14 heures.

Dédicace de Marie-France de Monneron à L’Aigle

Mf de monneronMarie-France de Monneron dédicacera son roman Si la femme mange du lion, c’est pour faire rugir l’homme... à la maison de la presse de L’Aigle (Orne) samedi 25 avril 2015 de 9 h 30 à 12 h.

Maison de la presse - 3, rue de Bec’Ham 61300 L'Aigle (Orne)