Anatomie des âmes en peine - Revue de presse

Delph la bibliovore - La chronique de Delphine Broutin du 14/05/2022

« [...] Un mot me vient à la lecture d’« Anatomie des âmes en peine » de Daniel Pasquereau, c'est intelligence ! Moon, Abel et Alma sont les héros malgré eux d'une société qui ne donne pas sa chance à tout le monde. Heureusement l'auteur sait rajouter des touches d'humanité dans cette histoire mêlant le social et la politique.
Le style est impeccable. On sent l'empreinte du poète au fil des pages. Daniel Pasquereau parvient à faire passer des émotions aussi diverses que la beauté ou la laideur, le plaisir ou la souffrance avec un grand sens de la sensualité. [...] »

Lire la chronique complète de Delphine Broutin sur Delphlabibliovore

Polarmaniaque - La chronique de Jean-Michel Isèbe du 04/05/2022

« [...] Le symbolisme qui draine cet opus est particulièrement prégnant, Moon, c'est le révolitionnaire en chambre sans conviction qui pratique sans conscientiser l'aphorisme :"ce ne sont pas les girouettes qui tournent , c'est le vent", Abel qui, courageux à l'extrême, se sera toute sa vie battu contre la dictature des apparences, et Alma, cette merveille d'ouverture d'esprit, qui finira par aller à contre-courant de tout conformisme et du couvercle asphyxiant de la norme sociale! Une petite pépite livresque qui en dit davantage qu'un aride et pesant traité de sociologie politique. [...] »

Lire la chronique complète de Jean-Michel Isèbe sur Polarmaniaque

Couv Anatomie des âmes en peineRetour à la fiche du livre Anatomie des âmes en peine,
roman de Daniel Pasquereau

Ajouter un commentaire