Les éditions Zinedi

Zinedi a pour vocation de faire découvrir de nouveaux auteurs de langue française dans le domaine de la fiction. Tous les genres et tous les thèmes sont permis (roman, nouvelle, polar, science-fiction, fantastique…) pourvu que les textes soient de qualité, qu’ils n’aient jamais été publiés et qu’ils emportent notre enthousiasme.

Selon ce que nous aurons déniché au gré de nos lectures, nous publions entre 5 et 10 titres par an et nous nous attachons à les suivre au fil du temps… Les livres publiés par Zinedi ne sont pas des denrées périssables et nous défendons toujours nos titres plusieurs années après leur sortie, même si ce n’est pas dans le cadre d’une « rentrée » littéraire. Pour Zinedi, rentrée ou pas rentrée, la lecture, c’est tous les jours.

En 2014, nous avons lancé un nouveau label, Publédit. Les éditions Publédit se développent autour de deux axes principaux :
- la réédition de grands romans oubliés du XIXe siècle,
- l’édition d’œuvres de non-fiction.

Pour des questions de cohérence, vous trouverez les deux catalogues sur ce site.

Les livres édités chez Zinedi et Publédit peuvent être achetés dans toutes les librairies et dans notre librairie en ligne. Si votre libraire n'a pas le livre que vous recherchez en stock, il vous le commandera.

« Lisez, lisez, cela rend heureux et intelligent. » (Michel Tournier)

Actualités

Les sorties Zinedi du 16 mars

Et je suis restée debout. Vivante : Un pays en proie à la folie des hommes, comment vivre malgré tout quand on est une femme ?

Utilisant le fil rouge de la guerre, l’auteure dit la difficulté à être une femme, lorsque la marche du monde dérape vers la violence. Mais en creux se dessine l’espoir, la grâce et la puissance silencieuse de la femme quand elle fait le choix du refus.
L’histoire s’inscrit dans un contexte africain, mais dans un pays imaginaire, le Diamonda, souhaitant ainsi en marquer l’aspect universel.
Ce roman choral trouve un écho particulier dans l’actualité avec les souffrances des populations sinistrées, otages de tous les hommes de pouvoir, et particulièrement celles des femmes, confrontées à la violence larvée ou déclarée à leur égard dans de nombreuses régions du monde.

Pour que la mort ne crie pas victoire : Quand le Bien et le Mal se disputent les consciences

Dans ce roman, Alexis Ruset nous fait pénétrer dans le quotidien et les mentalités de la vie rurale du début du XXe siècle et, en parallèle, dans celui des soldats engagés dans l’interminable guerre des tranchées. Il y parle de peur, de lâcheté, d’intolérance, thèmes ô combien universels, qui conduisent les hommes à commettre le pire. Cependant, derrière le tragique se dessine l’espoir, car c’est aussi d’amour et d’amitié qu’il s’agit. Les femmes et la poésie y sont sources de vie.

Les Grands Diabétiques de l'Histoire : Une approche historique d’une maladie longtemps considérée comme honteuse

Le diabète apparaît aujourd’hui comme une des grandes maladies modernes avec ses signes, ses complications, ses traitements qui font souvent la une de la presse spécialisée ou de campagnes de prévention des organismes de santé. Le diabète est autour de nous. Chaque personne connaît de près ou de loin un membre de sa famille ou un ami à qui l’on vient d’annoncer qu’il a un diabète de type 1 ou de type 2. Est-ce un mal récent ? A-t-on un historique de cette maladie ? que disent les historiens de la Médecine ?

C’est ce que nous propose de découvrir le docteur Françoise Guillon-Metz, médecin, endocrinologue, diabétologue, qui, au travers de l’histoire de diabétiques connus et moins connus, nous raconte ce qu’est cette maladie et son cortège de complications. Ce livre est un voyage dans l’histoire du diabète qui nous rappelle combien nous devons être vigilants aujourd’hui dans nos règles de vie tout en sachant que les progrès de la médecine permettent aux diabétiques de prétendre à une longue vie épanouie. Il met le doigt aussi sur le rôle méconnu de la maladie chez les grands de ce monde : Champollion, Lully, Louis XIV, Louis XVIII, Courteline, Tito, Charles Quint, Francis Blanche, Karl Marx, Balzac, Cézanne, Ella Fitzgerald, Liz Taylor, Stan Laurel, Elvis Presley, Jules Verne, Clemenceau, Khrouchtchev, Gorbatchev, la reine Hatshepsout, de Gaulle, Hemingway, Marlon Brando, Puccini,…

Nuit de la Lecture 14 janvier 2017

La Nuit de la Lecture voit le jour deux ans après les attentats commis contre l’équipe de Charlie Hebdo. Une façon pour le ministère de la Culture, à l’initiative de cette manifestation nationale, de rappeler l’importance de lire pour s’ouvrir l’esprit. « La lecture est la première source de savoir et aussi le premier pas vers l’imaginaire », souligne Audrey Azoulay, la ministre. En pratique, l’objectif est d’encourager la lecture, mais aussi de permettre l’accès à des espaces de culture au-delà de leurs horaires d’accueil habituels. 1200 propositions et 600 lieux, librairies et bibliothèques notamment, sont ainsi associés à l’événement.

Marie-France de Monneron et Jean-Pierre Croset participeront à cette soirée particulière samedi 14 janvier à la médiathèque de Mortagne-au-Perche.