Code Victoria - Revue de presse

Un bon livre à lire - Chronique du 17 août 2017

Coup de coeur du blog littéraire "Un bon livre à lire" pour Code Victoria, le deuxième roman de Thomas Laurent.

« Complètement séduite par la plume et par l’ambiance de ce livre, « Code Victoria » a été un vrai coup de cœur pour moi ! Thomas Laurent est un jeune auteur au talent incroyable qui a cette capacité à nous embarquer avec lui à travers des récits aux mystères historiques ! J’adore !! [...]

Et me voilà embarquée, dès le premier chapitre, dans toute cette histoire aux côtés de l’héroïne. Car oui, le style est bon, excellent même ! J’avais à peine lu une trentaine de pages que je vantais son style vraiment addictif et prenant. Autant le dire tout de suite, je suis fan ! Quand on aime comme ça dès le début, on émet toujours quelques réserves. On espère ne pas être déçus de la suite des événements, on espère que la fin sera à la hauteur , surtout quand c’est un jeune auteur qu’on n’a encore jamais lu…

ET QUELLE CLAQUE , chers lecteurs !!!! [...]

« Code Victoria » fait partie de mes coups de cœur de l’année 2017, et aussi des plus belles découvertes ! Je n’ai rien à redire, RIEN ! [...]

Aucun répit, ça bouge constamment ! Il décrit sans trop en dire, juste suffisamment pour qu’on prenne part, qu’on s’imagine à Rochehauh, dans ce village inconnu du reste du monde, qui a pourtant vu de grandes parties historiques s’y jouer…

Un rythme donc effréné, sans pause et surtout sans fausse note. On ne s’ennuie pas. Chaque événement amène à une découverte, puis à un rebondissement … on n’est franchement pas en reste pour l’action qui est présente et le stress qui monte au fur et à mesure des découvertes.

Laissez-vous envoûter par cette plume exceptionnelle, et parlez-en autour de vous, ce roman a tout d’un grand et il mérite d’être connu et qu’on en parle !! »

Lire la chronique complète de Un bon livre à lire

Ivre de livres - Chronique du 17 août 2017

« Les personnages sont très attachants et nous les suivons jusqu'à la fin sans nous poser de questions.

L'histoire est très bien menée, l'écriture est fluide, aérée, simple à comprendre.

Je conseille vivement ce thriller et je remercie l'auteur pour m'avoir fait passé un bon moment lecture. »

Lire la chronique complète de Ivre de livres

Aurore Universe - Chronique du 16 août 2017

« Dès les premières pages, on est emporté dans le cadre oppressant de Rochehau avec Victoria. L’atmosphère pesante est presque palpable et l’on s’inquiète pour elle. Car malgré les recommandations de certains habitants du village, sa quête de vérité est plus forte et elle va très rapidement braver les interdits pour découvrir les obscurs secrets de ce coin perdu. Et à chaque nouvelle exploration, on a envie à la fois de lui crier « Mais n’y va pas ! C’est dangereux ! » et en même temps « Vas-y, je veux connaître le secret ».
Et avec son génie (le talent pas celui de la lampe ;)), Thomas nous balade dans un labyrinthe d’énigmes où à chaque fois que l’on croit découvrir enfin la vérité, elle n’est jamais vraiment celle que l’on pense.
La lecture est fluide, prenante, sans temps mort. Difficile de lâcher le livre une fois commencé. »

Lire la chronique complète de Aurore Universe

Blog de Beth Carlington - Chronique du 8 août 2017

« [...] Ce livre est une vraie trouvaille ! Happée du début à la fin, j’ai eu beaucoup de mal à m’arrêter quand mes devoirs de maman m’appelaient ! Dans le genre « Thriller Ésotérique », il est un des meilleurs que j’ai lu, et j’ai lu le « Da Vinci Code » qui fait amateur à côté. [...]

Le travail de recherches fait en amont du livre est impressionnant. Tout le long de la lecture, on sent que l’auteur n’a pas fait les choses à moitié et qu’il a bossé son sujet avant de se mettre à écrire. Le tout écrit dans un français délectable. Voilà un auteur qui sait écrire, qui joue de la langue avec brio, s’appuyant sur un vocabulaire riche et précis (j’ai appris pas mal de choses sur l’architecture romane !), qui me rappelle, avec beaucoup de plaisir, les premiers tomes de « Game of Thrones » traduit par Jean Sola. [...]

Si vous le l’aviez pas compris, j’ai adoré ce livre !! En un roman, Thomas Laurent vient de se hisser dans mon top 20 de mes auteurs préférés [...] »

Lire la chronique complète sur le blog de Beth Carlington

Blog Au fil des pages - Chronique du 2 août 2017

« J'aime les thrillers palpitants. Du genre Da Vinci Code, mondialement connu.  J'aime les énigmes, les codes à déchiffrer, les secrets du passé, les souvenirs à moitié effacés, et les courses contre la montre... Vous aussi? Eh bien, alors, je peux vous dire que vous aimerez ce livre! J'ai dévoré ce roman de la première à la dernière page! Littéralement. [...]
Thomas Laurent plante le décor en France, dans un village oublié de pratiquement tous. Il y ajoute un manuscrit hermétique à toute traduction (et faisant un joli rappel au manuscrit de Voynich. Je vous ajoute la photo, tiens. Vous en avez déjà entendu parler?)
A cela, vient se greffer une disparition inexpliquée, qui ne peut évidemment qu'intriguer, et enfin une jeune femme abandonnée et sans famille dont son amoureux ne réapparaît pas. Avouez qu'il y a de quoi avoir envie d'en savoir plus.
Et c'est tant mieux, parce qu'évidemment, ça ne s'arrête pas là! Oh non! Je ne veux pas trop vous en dire, sinon ce n'est pas drôle, mais je n'ai qu'un seul conseil: LISEZ-LE! C'est ma prescription pour ce mois d'août et vos futures vacances.
J'ai été conquise, et vraiment je ne regrette pas du tout le voyage. J'ai presque envie de demander à l'auteur si Victoria aura d'autres aventures. Si c'est le cas, je les découvrirai avec grand plaisir! [...]
Points attribués : 10/10 »

Lire l'intégralité de la chronique sur le blog Au fil des pages

Serial Book Addict - Chronique du 16 juillet 2017

« [...] L'histoire est riche en références historiques hyper intéressantes, qui donnent réellement envie d'en savoir plus. D'ailleurs, si vous avez envie d'apprendre plein de choses sur l'archéologie et l'histoire et aussi sur les actus de Thomas Laurent, n'hésitez pas à faire un tour sur sa (super) chaine Youtube et n'oubliez pas de vous y abonner ! ;)
C'est bourré de rebondissements, incroyablement bien menés, on ne s'ennuie pas une seule seconde tout au long du livre. C'est un roman très addictif, bien rythmé, ce qui se fait rare ! Certains trouveront peut-être les descriptions un peu longues, mais moi, j'ai trouvé que ça permettait de vraiment s'immerger dans l'histoire. En tout cas, j'ai trouvé que ce roman se lisait vraiment très vite et très bien et quand on arrive vers la fin, on ne peut plus le lâcher !
Et surtout, c'est extrêmement bien écrit, j'ai beaucoup aimé le style de Thomas Laurent, l'écriture est fluide et moderne.
La narration est agréable et permet de vraiment s'identifier à Victoria et de mieux vivre cette incroyable aventure !
J'ai vraiment adoré ce roman très original dans la lignée d'Umberto Eco avec Le nom de la rose ou de Dan Brown avec Da vinci
code, sans rien avoir à leur envier, bien au contraire !

C'est vraiment très réussi, je n'avais pas lu un aussi bon thriller depuis un moment ! »

Lire la chronique intégrale de Serial Book Addict

Et tu lis encore Emma - Chronique du 7 juillet 2017

« [...]Je ne vais pas y aller par 4 chemins, « Code Victoria » a été pour moi un énorme coup de cœur ! L’histoire est exceptionnelle, Thomas Laurent nous livre ici un thriller envoutant, chaque chapitre apportant son lot de révélations ou de mystère supplémentaire. Le lecteur va suivre Victoria dans sa quête d’explications. J’ai particulièrement apprécié l’énorme travail de documentation historique que l’auteur a dû réaliser, tout est parfaitement clair et expliqué avec soin sans que le lecteur ne se perde jamais. Rien n’est laissé au hasard, l’intrigue est vraiment bien ficelée et pensée, un peu comme une toile d’araignée où le lecteur s’enfoncerait un peu plus à chaque page.
J’ai découvert grâce à ce roman la plume de son auteur et j’ai été conquise sans aucune réserve ! L’écriture de Thomas Laurent est fluide, sûre, précise.
[...] Les personnages sont également touts excellents. Pour une fois, j’ai vraiment apprécié une héroïne !
[...] Vous aurez donc compris que « Code Victoria » entre dans mon club des coups de cœur par la grande porte ! »

Lire la chronique complète de Et tu lis encore Emma sur Code Victoria

Satine's books - Chronique du 5 juillet 2017

« [...] Code Victoria est un thriller ésotérique rondement mené qui nous emmène loin de la civilisation telle qu’on la connait. On est propulsé dans un univers digne du Da Vinci Code. On part à la découverte d’un manuscrit. C’est vraiment palpitant.
[...] La plume de l’auteur est très addictive. Thomas nous propulse dans un univers sombre qui est très intéressant : on est dans les labyrinthes, les secrets, les sectes. C’est vraiment un univers qui me passionne. J’ai été happé par ma lecture.
[...] Ca faisait longtemps que je n’avais pas lu de Thriller aussi intéressant, c’est bluffant. »

Lire la chronique complète de Satinesbooks sur Code Victoria

Lecteurs.com, la chronique de Valerie Brzechwa - 5 juillet 2017

« [...] C'est avec une maestria insolente que Thomas Laurent nous confirme son talent d'écrivain et nous emmène dans le labyrinthe de l'âme humaine où le bien et le mal se côtoient sans répit où l'amour ne suffit pas toujours mais peut surprendre par bien des égards dans une filiation incontestable et insoupçonnée .
[...] Avec ce deuxième roman ,Thomas Laurent nous invite à visiter l'étendue de son talent en toute efficacité et de ce fait installe une ouverture possible sur une belle carrière prometteuse qu'on lui souhaite !! »

Retrouvez la chronique complète de Valerie Brzechwa sur Lecteurs.com

Avisdeuxlecteurs - Chronique du 4 juillet 2017

Coup de cœur pour ce thriller ésotérique

« [...] Un véritable coup de foudre. Riche en événements historiques, médiévaux et aux croyances ésotériques ce roman nous plonge dans la folie des hommes.

J’aime ( Plume ) beaucoup l’écriture de Thomas Laurent. Les chapitres sont bien rythmés et s'enchaînent facilement, l’écriture fluide nous permet de vivre l’histoire et de nous confondre au personnage principal. J’ai été Morgane le temps le lire « Le signe du diable » je suis devenue Victoria pendant les quatre jours de ma lecture avec Code Victoria. [...] »

Lire la chronique complète sur Facebook

DNA Supplément Reflets - L'article de Serge Hartmann du 1er juillet 2017

Thomas Laurent en toute noirceur

« Après le sulfureux Signe du diable, Thomas Laurent, 23 ans, poursuit dans le registre du roman historique traversé par les thèmes du maléfique et de la superstition. Thriller ésotérique, son Code Victoria entremêle Moyen Âge et délire nazi. Envoûtant.

[...] Un pied dans l’histoire la plus rigoureuse, l’autre dans la fiction la plus allumée, Thomas Laurent compose un envoûtant récit. Et confirme une certaine aisance dans le genre particulier du thriller ésotérique. »

Lire l’article complet de Serge Hartmann

The Eden of Books - Chronique du 1er juillet 2017

« [...] l’auteur nous a imaginé un décor de rêve enflammant l’imagination de son lecteur ! L’endroit, richement décrit pour faire vibrer tous nos sens, instaure une ambiance bien particulière.

[...] J’ai trouvé que Victoria, l’héroïne de ce roman était une jeune femme attachante, vive et intelligente.

[...] Je n’ai pas pu m’empêcher de le rapprochement avec le célèbre roman d’Umberto Eco « Le nom de la rose ». Les deux romans ont plusieurs thèmes en commun comme notamment celui du labyrinthe.

A la fin de ma lecture, après être passée de surprises en surprises, je me suis fait la réflexion que la plume de l’auteur avait incontestablement  gagné en maturité. Je me suis également demandée comment il allait pouvoir faire mieux dans un troisième roman?   Car il nous a pondu un final grandiose… Un auteur à suivre ! »

Lire la chronique complète de The Eden of Books sur Code Victoria

Mel'lectures - Chronique du16 juin 2017

Un mystère diaboliquement envoûtant

« [...] Petit à petit l'histoire se fait jour, avec ses mystères et ses zones d'ombres plus que nombreuses. Et là on se retrouve pris au piège d'une histoire envoûtante, au suspense redoutable. Plus l'on tourne les pages et plus le mystère s'épaissit et se complexifie. L'on découvre alors à quel point le passé peut influer sur le présent.

Ce roman est redoutablement efficace et ne laisse rien au hasard. On ne peut qu'en dévorer les pages sans s'arrêter. Une fois que l'on est lancé il est très dur de faire une pause tant l'on a envie d'enfin découvrir la clé du mystère. Chaque fois que l'on pense saisir tout les tenants et les aboutissants de l'histoire il y'a une nouvelle révélation qui vient remettre en cause ce que l'on a découvert précédemment et nous pousse encore plus loin dans nos réflexions. On ne sait jamais vraiment où l'on va mettre les pieds.

Ce qui fait la force de ce roman, outre une héroïne charismatique et attachante que l'on a envie d'aider dans sa quête de vérité, c'est le fait que l'auteur se base sur des vérités historiques pour étayer sa fiction. Ici réalité et fiction se mélangent pour nous offrir une histoire encore plus fascinante et vivante. Et l'on est parfois amenés à se demander où s'arrête la réalité et où commence la fiction. [...]

Lire la chronique complète de Mel'lectures

Sagweste in librio - Chronique du 15 juin 2017

« La plume de Laurent Thomas s’est enrichie, posée à la suite de son premier écrit. Ici elle est légitimée par tous les faits historiques s’imbriquant naturellement dans son thriller. Malgré toutes les déductions, les faits, jamais je ne me suis sentie perdue. Au contraire, j’ai avancé avec Victoria, j’ai frémi pour elle.
Alors laissez-vous tenter par son nouvel opus. »

Lire la chronique complète de Sagweste in librio

Serial-lectrice - Chronique du 13 juin 2017

Code Victoria, le roman diaboliquement envoûtant de Thomas Laurent

« Quand j’ai parcouru le résumé du roman Code Victoria, j’ai tout de suite eu envie de me plonger dans cette histoire intrigante à bien des égards. Je n’ai pas été déçue du voyage, qui m’a permis de découvrir l’imagination fertile de Thomas Laurent. [...]

On se retrouve saisi par un suspense haletant, entre l’enquête sur la nature de ce manuscrit crypté, les étranges constatations que Victoria fait à Rochehauh et les légendes innombrables qui entourent le village. Les descriptions précises que Thomas Laurent nous livre donnent l’impression de s’immerger pleinement dans ces petites rues étroites et pavées, ce monastère envahi par les herbes folles ou encore ces maisons aux murs blanchis à la chaux…

On ressent physiquement les angoisses qui gagnent peu à peu Victoria, la chape de plomb qui pèse sur le village, le poids des non-dits et des secrets… La jeune femme est aussi humaine qu’attachante et paraît très « réaliste » dans ses réactions, au cœur d’un environnement qui, lui, aurait de quoi faire perdre la tête à n’importe qui ! [...] »

Lire la chronique complète de Serial-lectrice

couverture de Code Victoria

Retour à la fiche de Code Victoria, le roman de Thomas Laurent.

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau