Code Victoria - Revue de presse

Mel'lectures - Chronique deu 16 juin 2017

Un mystère diaboliquement envoûtant

« [...] Petit à petit l'histoire se fait jour, avec ses mystères et ses zones d'ombres plus que nombreuses. Et là on se retrouve pris au piège d'une histoire envoûtante, au suspense redoutable. Plus l'on tourne les pages et plus le mystère s'épaissit et se complexifie. L'on découvre alors à quel point le passé peut influer sur le présent.

Ce roman est redoutablement efficace et ne laisse rien au hasard. On ne peut qu'en dévorer les pages sans s'arrêter. Une fois que l'on est lancé il est très dur de faire une pause tant l'on a envie d'enfin découvrir la clé du mystère. Chaque fois que l'on pense saisir tout les tenants et les aboutissants de l'histoire il y'a une nouvelle révélation qui vient remettre en cause ce que l'on a découvert précédemment et nous pousse encore plus loin dans nos réflexions. On ne sait jamais vraiment où l'on va mettre les pieds.

Ce qui fait la force de ce roman, outre une héroïne charismatique et attachante que l'on a envie d'aider dans sa quête de vérité, c'est le fait que l'auteur se base sur des vérités historiques pour étayer sa fiction. Ici réalité et fiction se mélangent pour nous offrir une histoire encore plus fascinante et vivante. Et l'on est parfois amenés à se demander où s'arrête la réalité et où commence la fiction. [...]

Lire la chronique complète de Mel'lectures

Sagweste in librio - Chronique du 15 juin 2017

« La plume de Laurent Thomas s’est enrichie, posée à la suite de son premier écrit. Ici elle est légitimée par tous les faits historiques s’imbriquant naturellement dans son thriller. Malgré toutes les déductions, les faits, jamais je ne me suis sentie perdue. Au contraire, j’ai avancé avec Victoria, j’ai frémi pour elle.
Alors laissez-vous tenter par son nouvel opus. »

Lire la chronique complète de Sagweste in librio

Serial-lectrice - Chronique du 13 juin 2017

Code Victoria, le roman diaboliquement envoûtant de Thomas Laurent

« Quand j’ai parcouru le résumé du roman Code Victoria, j’ai tout de suite eu envie de me plonger dans cette histoire intrigante à bien des égards. Je n’ai pas été déçue du voyage, qui m’a permis de découvrir l’imagination fertile de Thomas Laurent. [...]

On se retrouve saisi par un suspense haletant, entre l’enquête sur la nature de ce manuscrit crypté, les étranges constatations que Victoria fait à Rochehauh et les légendes innombrables qui entourent le village. Les descriptions précises que Thomas Laurent nous livre donnent l’impression de s’immerger pleinement dans ces petites rues étroites et pavées, ce monastère envahi par les herbes folles ou encore ces maisons aux murs blanchis à la chaux…

On ressent physiquement les angoisses qui gagnent peu à peu Victoria, la chape de plomb qui pèse sur le village, le poids des non-dits et des secrets… La jeune femme est aussi humaine qu’attachante et paraît très « réaliste » dans ses réactions, au cœur d’un environnement qui, lui, aurait de quoi faire perdre la tête à n’importe qui ! [...] »

Lire la chronique complète de Serial-lectrice

couverture de Code Victoria

Retour à la fiche de Code Victoria, le roman de Thomas Laurent.

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau