Patrick vincelet, professeur des universités, écrivain, psychanalyste, ethnopsychiatre, photographe jean-louis ParbotPatrick Vincelet

Patrick Vincelet est professeur associé des Universités. Il a mené une activité d’enseignement et de consultant, après une formation littéraire et philosophique, se formant à la psychopathologie et à la psychanalyse.
Élève de Deleuze, Tomkiewicz, Bettelheim et Jacques Lacan, bénéficiant d’une éducation cultrelle auprès de son père médecin historien et de sa mère philosophe, il a mené sa carrière avec la passion de la transmission et du combat pour reconnaître la différence comme source de richesse entre les hommes.
Ses domaines – l’hystérie, l’autisme, la psychose, l’anorexie… et une connaissance de la cécité et un enseignement sur le regard, et, depuis dix ans, un travail en ethnopsychiatrie africaine – lui permettent d’écrire avec une palette faite d’expériences diverses et riches. De nombreux étudiants – médecins, psychiatres, psychologues, rééducateurs, éducateurs et public – bénéficient de son enseignement.
Il préside le jury international d’arts africains et artisanat de Ouagadougou et l’association des comédiens accidentés de la vie. Familier de l’Afrique il mène régulièrement des actions humanitaires.
Il est l’auteur de nombreux essais, dont les plus récents : Heurs : bonheur, malheur (Éditions du Cerf, 2021) - Mes chiens (Éditions Glyphe, 2020) - La Possession (Éditions du Cerf, 2018) - La Pension (Éditions Glyphe, 2018) - Vivre en communauté religieuse (Éditions du Cerf, 2017) - Regarder Autrement (Éditions Glyphe, 2016) - Monsieur Georges (Éditions Bellier, 2016)

Il publie en 2021 son premier roman aux éditions Zinédi, Entre estuaire et marnières, entre conte philosophique et voyage initiatique.

© Photo Jean-Louis Parbot