1557

Roman de Jean-Pierre Croset, préface de Xavier Bertrand

Cv 15571557
ISBN 978-2-84859-141-4
280 pages - 22 €
Broché - Grand format
Demandez le livre à votre libraire ou cliquez sur le lien pour un achat en ligne.

Revue de presse

Présentation

Le 2 août 1557, Saint-Quentin, bourgade picarde de huit mille âmes, voit l’armée impériale espagnole venue des Flandres mettre le siège devant ses murs. Philipe II, roi d’Espagne, et son commandant en chef Emmanuel-Philibert de Savoie sont certains d’enlever rapidement cette place, s’ouvrant ainsi la route de Paris. Mais c’était sans compter sur la résistance héroïque des habitants. Sous l’impulsion de l’Amiral Coligny, la ville résiste avec acharnement durant vingt-sept jours, sacrifiant ses « Enfants » devenus de véritables remparts humains devant l’assaillant. Ces semaines gagnées ont pour conséquence l’affaiblissement de l’ennemi qui manque maintenant de vivres et d’argent ; mais surtout elles permettent de renforcer la protection de la capitale. Saint-Quentin finit par capituler, livrée au meurtre, au viol, au pillage, mais Philippe II renonce à venir assiéger Paris.
Anne Dassonville, jeune résistante à la pointe des combats, et Guillaume de Rhuis, chevalier au service du roi Henri II, vont tomber passionnément amoureux. Face au péril pesant sur Saint-Quentin, ils vont traverser séparément les épreuves du siège et se perdre.
Anne et Guillaume, se trouveront impliqués dans des événements imprévus mettant leur vie en danger : les complots ourdis par la reine Catherine de Médicis et ses espions, l’emprisonnement d’Anne, les intrigues d’une cour où Diane de Poitiers, favorite du roi, suscite bien des jalousies.
L’auteur entraîne le lecteur dans une aventure romanesque pour mieux lui faire revivre les événements de cette période historique, jusqu’à l’accident mortel du roi de France Henri II et la déchéance de sa favorite.

Préface de Xavier Bertrand, président de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, ancien maire de Saint-Quentin

« Depuis des siècles, les Saint-Quentinois ont toujours fait preuve de courage et de résistance face à leurs assaillants.
Le siège de 1557 ne fait pas exception. Il symbolise même la première épreuve qu’ils affrontent, bien avant la guerre de 1870, la destruction de la ville de 1917, les années d’occupation allemande des Première et Deuxième Guerres mondiales et la crise industrielle des années 1970.
Sa position frontalière à proximité de Paris, fait de Saint-Quentin une ville stratégique. Il est même d’usage de dire que les clefs de Saint-Quentin ouvrent les portes de Paris.
Lors du conflit qui oppose le Saint-Empire romain germanique et le royaume de France en 1557, le roi d’Espagne Philippe II décide donc de prendre Saint-Quentin avant de s’attaquer à la capitale. Pendant près d’un mois, la cité est tour à tour assiégée, envahie, pillée, brûlée et détruite. Mais la ténacité des défenseurs de Saint-Quentin est sans borne, le citoyen était un mur comme le dit le vers du poète Santeuil gravé sur la façade de l’Hôtel de Ville : « Civis murus erat ». Philippe II renonce à Paris, la France est sauvée. Plutôt que de se replier sur eux-mêmes, les Saint-Quentinois unissent leurs forces pour reconstruire leur ville dévastée et regarder vers l’avenir.
Ce chapitre tragique et glorieux de l’histoire de Saint-Quentin et de l’Histoire de France, Jean-Pierre Croset nous le fait revivre dans un roman à la Dumas, au travers d’une succession d’intrigues captivantes vécues par des personnages aussi bien fictifs que réels. L’histoire qu’il raconte, la détermination et la résistance d’une population face à la barbarie de l’envahisseur, les valeurs qu’il met en lumière telles que la bravoure et la résilience, ont un écho particulier en ces temps troublés.
Ce roman est une manière de nous rappeler que l’héroïsme n’appartient pas au passé. De l’image légendaire aux hommes et femmes ordinaires qui accomplissent des actes de courage, l’héroïsme a traversé les siècles et demeurera une valeur moderne.                                                  
À Saint-Quentin comme partout en France le citoyen sera toujours un mur face aux attaques des assaillants. »

Xavier Bertrand et Jean-Pierre CrosetXavier Bertrand et Jean-Pierre Croset à la librairie Cognet le 21 mai 2016 lors d’une séance de dédicace.

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau