Tu n’as pas rêvé

Roman de Jacqueline Grand

Couverture du roman de Jacquelien Grand Tu n'as pas rêvéTu n’as pas rêvé
ISBN 978-2-84859-148-3
256 pages - 22 €
Broché - Grand format
Demandez le livre à votre libraire ou cliquez sur le lien pour un achat en ligne.

Revue de presse

Présentation

À Marseille, avec en toile de fond passions amoureuses et crimes de sang, la belle et mystérieuse Lydie Rocca-Serra est médecin légiste. Son fiancé et deux de ses amis reçoivent des lettres anonymes les informant de leur mort prochaine en représailles à un acte qu’ils auraient commis dix ans plus tôt.

L’enquête diligentée par le commissaire Gastaud va-t-elle les sauver ? Va-t-elle permettre d’arrêter à temps l’auteur de ces missives en prouvant leur innocence ?

Dans une course contre la montre et la mort, les différents personnages vont être confrontés à des groupuscules n’ayant pour seule loi que les règles qu’ils se sont fixées.

Visite dans un Marseille interlope, secret et mystérieux où rien ni personne n’est ce qu’il paraît être.

 

5 votes. Moyenne 4.80 sur 5.

Commentaires (4)

Michel
  • 1. Michel | 30/12/2016

Madeleine vient de terminer ton deuxième roman, fruit d'une imagination prodigieuse.
Elle a particulièrement aimé la richesse du vocabulaire, la peinture remarquable des sentiments & globalement le livre lui a énormément plu.
Moi je t’avais déjà donné mes impressions en 2 mots : j’ai adoré.
Bonne soirée & bon passage samedi minuit en 2017 !
Michel

Gérard
  • 2. Gérard | 16/12/2016

J’ai lu avec plaisir le livre de Jacqueline "Tu n'as pas rêvé". J’ai aimé le style clair sans affectation mais riche quand il le faut et aussi dépouillé quand il s’agit d’être efficace pour l’action. Pendant certaines pages l’auteure nous fait très adroitement et malicieusement tourner en rond sans jamais perdre le fil. On se demande où cela va aboutir. Puis les nuées se déchirent et la surprise est totale comme un coup de tonnerre . Ajoutons à cela la description de certains milieux marseillais qui arrivent à s’interpénétrer avec accointances et combinazzionne que l’auteure doit bien connaître et les mouchetures qu’elle y porte sont d’autant plus efficaces. Et puis pour adoucir l’âpreté de l’histoire on devine la nostalgie de l’harmonie et des vertes amours adolescentes un peu comme la recherche d’un paradis perdu .

Sandrine
  • 3. Sandrine | 07/12/2016

Coucou Jacqueline, après avoir rencontré quelques déboires de livraison ... j'ai enfin pu me plonger dans tes livres : "Le secret" a été avalé en 2 nuits ! (je bosse la journée... :)) quelle richesse d'écriture ! Tu nous fais rêver, j'avais l'impression d'être en voyage et de vivre l'aventure ! Je viens d'attaquer avec gourmandise " Tu n'as pas rêvé " toujours cette richesse d'écriture, et je suis déjà en haleine à l'idée de lire la suite ce soir. Hier le sommeil m'a emportée mais j'ai hâte d'être à ce soir pour me replonger dedans !
Juste : Merci d'écrire !

Jeanine
  • 4. Jeanine | 14/11/2016

J'avais aimé "Le Secret", j'ai été enchantée (le mot n'est pas trop fort) par "Tu n'as pas rêvé", et on rêve d'avoir plus souvent des écrits de cette qualité.
J'ai dévoré ce livre. Non, non, pas à la manière de vos adorables piranhas!
C'est un joyau. Tout y est: l'intrigue, la construction, la psychologie des personnages, les retournements de situation ("Toujours l'inattendu arrive"), la subtilité, la richesse des mots, le style et... Lydie, féroce et tendre, avec sa détermination insulaire.
Ouf! Il me fallait exprimer le bonheur que j'ai eu à vous lire. Bientôt le prochain?

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau