Heaven's Road - Revue de presse

Mel'Lectures - Chronique du 1/11/2017

« [...] Dès le début mon attention a été captée, faut dire aussi que ce début est très accrocheur. Le fait de ne pas savoir ce qu'il se passe réellement et d'être au même niveau que le personnage principal renforce un peu plus l'intérêt porté à l'histoire car tout comme Kyle l'on est amené à se poser des questions et à chercher la moindre bribe de réponse faisant de nous, non plus de simples spectateurs, mais des acteurs à part entière de l'histoire.

[...] Cette histoire est prenante, il est difficile de s'arrêter tant que l'on n'a pas découvert le fin mot de l'histoire. Les personnages sont charismatiques et nous donnent envie d'en savoir plus sur eux (mais vous risquez d'être frustré si vous vous attendez à faire ami-ami avec certains persos). [...] »

Lire la chronique complète de Mel'lectures

Les mille et un livres - Article du 20 octobre 2017

« [...] Un très bon roman d'Alexis Arend, qui me rappelle du grand Stephen King. Mais la similitude s’arrête là, car de ce livre, se dégage un style unique qui joue sur les nerfs et nous propulse très vite dans un monde ou plutôt une fin du monde… Qui réveille nos angoisses, nos peurs et nos propres craintes.

[...] J'ai l'habitude de lire ce genre de livre, je suis entré dans l'histoire. Jusqu'à la fin, j'ai été tenu en haleine par l'écriture qui est fluide et agréable. j'ai été séduite par ma première lecture de cet auteur. Quel talent ! Alexis Arend a une très jolie plume, la description des lieux est saisissante, on se plonge au cours des lieux et on peut même sentir les odeurs. Une belle évasion au cœur des États-Unis. Je vous conseille ce roman, dont l'intrigue nous tient en haleine jusqu'au dernier mot. »

Lire la chronique complète de Les mille et un livres

Var Matin - Article du 2 mars 2017

170301 art var matin

Valette Magazine - Article du 1/02/2017

Alexis Arend invité de la médiathèque Albert-Camus de La Valette-du-Var dans le cadre du mois de la SF pour présenter son roman Heaven’s Road.

170201 valette magazine 2

170201 valette magazine

Phenixweb - Chronique du 9 décembre 2016

« [...] Pour moi, le point fort incontesté de ce livre est cette idée de décrire une apocalypse au cours de laquelle les gens disparaissent simplement, ce qui est particulièrement original. On y retrouve l'ambiance de certains romans post-apocalyptiques comme La route ou Les faucheurs sont des anges, autant d'histoires percutantes mais dont la fin du monde reste associée le plus souvent aux zombies. Ici ce n'est pas le cas : on ignore jusqu'au bout ce qui se passe et le pourquoi de ces disparitions, ce qui rend l'ensemble assez angoissant. 

Le rythme est relativement lent, l'auteur s'étant davantage concentré sur la description de ce monde terminal et les errances intérieures de ses personnages que sur les scènes d'action à répétition qui ponctuent souvent ce genre d'histoires catastrophes. J'ai bien aimé ce parti pris : en lisant le roman, on se sent aussi impuissant que les personnages qui, ne sachant pas à quoi ils ont affaire, ne peuvent le combattre et donc ne peuvent agir. On ne comprend pas, on doute, on se demande jusqu'à la fin ce qu'il en est.

La fin, justement, a eu le mérite de me surprendre. Si elle ne m'a pas frappée comme d'autres chutes ont pu le faire, l'explication finale reste originale et m'a laissée sur une impression plutôt bonne. »

Lire la chronique complète de Nokomis M Le Ven

Avisdeuxlecteurs - 9 octobre 2016

«  Un premier roman plutôt réussi. Celui-ci met en scène des personnages réels dans un monde qui ne le devient plus. La disparition de l'humanité semble inarrêtable. Dans le groupe de survivants partis à la recherche d'une terre de refuge, on ressent la tension, l'amour d'un père pour son fils, les amitiés naissantes, le désespoir, la peur. Une dose de science-fiction bien équilibrée. On suit réellement le périple de ces survivants et on s'inquiète pour eux à chaque nouvel événement qu survient. Des rebondissements variés qui vous entraînent encore plus dans ce décor de désolation de fin du monde et vous tiennent en haleine quand à la réussite de cette traversée. Une fin de livre, mêlant fantastique et fiction, nous donne beaucoup d'espoir quand à la naissance d'un nouveau monde. Encore un joli mélange des genres.
J'ai passé un agréable moment de lecture pour un roman dont le style est très différent de ce que je lis d'habitude.
L'objectif est atteint !
»

Heaven's RoadRetour au livre Heaven’s Road, roman SF fantastique d’Alexis Arend.

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau